“Beauté green” Mode d’emploi

La beauté green qu’est-ce que c’est ? Par définition elle englobe tous les produits cosmétiques naturels, vegans, certifiés bio ou «  clean beauty » qui font du bien à notre peau tout en préservant la planète.

Aujourd’hui c’est une vraie tendance et même au-delà, c’est un mode de vie, il ne s’agit pas seulement d’être rassuré(e) sur ce que l’on met sur notre peau mais également de consommer éthique et responsable.

Si vous n’avez pas encore franchi le pas et que vous souhaitez en finir avec les produits chimiques, le greenwashing et avoir la garantie que vous utilisez les meilleurs cosmétiques qui soient pour vous alors cet article est pour vous !

Différence entre cosmétique bio et naturel
Les mots « Green » ou « naturel » très souvent utilisés sur les packagings n’ont pas de définitions officiellement reconnues, n’importe quelle marque de cosmétique peut utiliser ce vocabulaire sur ses produits et vous voulez en avoir la certitude vous devrez analyser la liste des ingrédients ( trop souvent illisible ou cachée) ou vous fier à un Label.
Un cosmétique bio contient majoritairement des ingrédients issus de l’agriculture biologique, un ingrédient biologique est forcément un ingrédient naturel ;-)… mais l’inverse n’est pas toujours vrai, en effet un cosmétique naturel contient des ingrédients issus de la nature et donc d’origine végétale, minérale ou animale, mais qui ne sont pas obligatoirement issus de culture biologique.
Pour vous rassurer tant qu’un ingrédient n’est pas issu de la pétrochimie et que la qualité est là, il ne pourra que vous faire du bien !

Qu’est-ce que le greenwashing ?
Le greenwashing est une méthode de marketing qui a pour but de donner une image écologique à un produit qui ne l’est pas. Le terme de greenwashing est la contraction des mots “green” (vert) et “brainwashing” (lavage de cerveau).
En vous fiant aux termes et codes couleurs qui portent à confusion et font penser à un produit naturel et sain vous pouvez être victime de greenwashing, repérez les arnaques avec ces quelques astuces :

  1. Reconnaitre les vrais Labels qui garantissent la certification du produit cosmétique
    Attention aux «  faux amis », certaines marques n’hésitent pas à apposer des logos ressemblant à des labels bio alors que bien souvent la composition est synthétique à plus de 90 %.


Voici quelques exemples de faux Labels :

Afin de vous assurer qu’un cosmétique est bel et bien biologique, seule la présence d’un logo de label reconnu est une garantie. En effet, les labels prouvent qu’il y a eu une étude complète du produit et que le cosmétique respecte une charte stricte. Ils vous garantissent que le produit répond à des critères de qualité exigés dans la composition, l’origine des ingrédients et le mode de fabrication.
Chaque label possède son propre cahier des charges, les critères peuvent être différents d’un label à l’autre, ils sont représentés par un logo visible sur les packagings et pour garantir le sérieux de ces labels des contrôles sont effectués par des organismes indépendants.

Voici les logos des labels que vous retrouverez le plus souvent en cosmétique en France :

Logos  issus de certifications effectuées en Allemagne, au Royaume-Uni ou en Italie, établis suivant les même critères qu’en France :

Si le cosmétique a été lancé avant le 1er janvier 2017, il peut toujours exploiter les anciens logos s’il était certifié, ceux-ci sont les mêmes mais sans les mentions « COSMOS NATURAL » et « COSMOS ORGANIC » 

Retrouvez d’autres labels dans un dossier très complet sur le site greenweez 

  1. Repérer les termes utilisés dans le greenwashing
    Attention aux messages trompeurs sur les packagings, les termes «  naturel », «  bio/ biologique », «  végétal » …des indications qui enjolivent parfois les produits de beauté mais en rentrant dans le détail on s’aperçoit que les huiles qui les composent sont d’origine minérale (donc issues de la pétrochimie), ou encore qu’il n’y a que 2% d’ingrédients bio dans la composition, tout le reste étant issu encore une fois de la pétrochimie.
  2. S’attarder sur l’aspect visuel du cosmétique

Ces mêmes produits au look trompeur utilisent très souvent des codes couleurs et motifs inspirés de la nature, ou mettent en avant des valeurs en faveur de l’environnement et de la santé alors qu’elles ne sont pas appliquées par la marque ou l’enseigne.

Méfiez vous des emballages minimalistes et éco-conçus, alors que la composition de leurs produits inclut des agents chimiques et polluants. 

Pour déjouer ces pièges il faut s’attarder sur la composition du produit et s’aider d’applications pour les décrypter

  1. Les meilleures applications pour décrypter ses cosmétiques

Aujourd’hui nous portons un autre regard sur nos habitudes de consommation, nous avons un réel besoin de transparence sur la composition des produits que nous utilisons, heureusement des applications existent pour nous aider à y voir plus clair. Elles permettent de repérer les ingrédients controversés comme les perturbateurs endocriniens, les allergènes, les produits irritants…

INCI Beauty ( ma préférée )

Disponible gratuitement sur iPhone et Android

Il vous suffit de scanner le code barre du produit à analyser ou faire une recherche par le nom et l’application vous donne la liste des composants ainsi qu’une note sur 20, elle propose aussi des alternatives produits plus « clean »

Elle permet d’y voir plus clair sur la liste INCI. ( International Nomenclature Of Cosmetic Ingredient, obligatoire sur les produits cosmétiques depuis 1999)

Sachez que les ingrédients sont classés par ordre de concentration (du plus au moins) pour ceux dosés à plus de 1 %. En dessous de 1 %, le fabricant peut le faire apparaître dans l’ordre qu’il souhaite sur la boîte.

Clean Beauty

Vous photographiez la liste des ingrédients et cette appli vous décode la composition (moins évident sur des produits de  forme cylindrique)L’interface est claire et indique quels ingrédients sont considérés comme controversés et pourquoi. ( basé sur des sources scientifiques)

Yuka

Cette appli vous indique la composition et donne une note globale pour chaque ingrédient qui exprime « un niveau de risque » (en fonction des effets que l’ingrédient peut avoir sur la santé : perturbateur endocrinien, allergène, irritant, cancérogène…)

Une base de données est riche et variée car les utilisateurs et les marques peuvent contribuer au contenu 😉

QuelCosmetic

Application gratuite qui permet un choix rapide et éclairé de milliers de produits cosmétiques basée sur l’association d’informations des consommateurs l’UFC Que-Choisir.

Il suffit de scanner le produit désiré pour voir apparaître toutes les informations utiles sur ses composants.

Cruelty free, la fin des tests sur les animaux

En cosmétique la certification cruelty-free (traduit par “sans cruauté”) est un label qui garantit que le produit ne contient aucun ingrédient testé sur les animaux.

Tout comme les labels «  Vegan » ( absence d’ingrédients d’origine animale)  ils s’attachent à la condition animale.

Il faut savoir que depuis 2013 les tests sur les animaux pour la fabrication de cosmétiques sont interdits en Europe.

Attention cependant à ne pas confondre les Labels vegans, Cruelty free et bio, en effet un cosmétique Vegan ne garantit pas que sa composition est naturellle ou bio par exemple, et un cosmétique Cruelty free peut contenir des ingrédients d’origine animale.

Pour en savoir plus voici un comparatif des labels vegan et cruelty free cosmétiques : 

Où trouver les produits ?

Maintenant que vous savez repérer les cosmétiques clean et que vous êtes devenu incollable sur le greenwashing, fini les arnaques ! N’achetez que ce qui est bon pour votre peau et vous allez très vite voir la différence à l’utilisation. Privilégiez les marques locales, les petits producteurs ( sur les marchés par exemple), les magasins spécialisés dans les produits naturels, les boutiques en ligne …

Et pourquoi pas les cosmétiques fait maison? Une autre manière de consommer avec la satisfaction d’avoir fait soi-même ses produits de beauté et de participer à la préservation de l’environnement 😉