L’essentiel de l’aromathérapie

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

Le terme «  Aromathérapie » a été inventé ( 1937)  par le chimiste français René-Maurice Gattefossé ( parfumeur) pour son livre Aromathérapie : les huiles essentielles, hormones végétales, et c’est dans les années cinquante qu’elle s’est développée grâce au docteur Jean Valnet, fondateur de l’aromathérapie moderne.

le Docteur Jean Valnet fut le premier à étudier cliniquement les vertus thérapeutiques des huiles essentielles et développa une connaissance sans précédent de l’aromathérapie.

Si vous souhaitez en savoir d’avantage sur le Docteur Jean Valnet je vous invite à lire cet article très intéressant.

L’aromathérapie consiste donc en l’utilisation des composés aromatiques des plantes pour prévenir et soulager de certains troubles de santé mais pour apporter également du bien-être et apaiser.

Nous retrouvons ces composés aromatiques dans les huiles essentielles, extrait liquide et aromatique obtenu le plus souvent par distillation à la vapeur d’eau à partir d’une plante ou d’une fleur et qui va contenir, sous forme concentrée, une très grande variété de substances actives identifiées très précisément par analyse chromatographique.

Cette analyse de la nature chimique de la plante ou de la fleur ( chémotype) permet de renseigner précisément sur la qualité, la concentration et les propriétés de l’huile essentielle.

En savoir plus sur la méthode de fabrication des huiles essentielles sur le blog vanessences.

Bienfaits des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont utilisées pour leurs 2 vertus naturelles : Leur senteur , qui peut modifier notre humeur. Leur pouvoir de guérisonElles apaisent l’esprit et relaxent le corps, en fonctionnant de 2 façons: les senteurs sont traitées par le système limbique, qui est le centre des humeurs, tandis que les huiles passent pas la peau , dans le sang, notre corps prend alors ce dont il a besoin et rejette le reste.

Les huiles essentielles peuvent : Adoucir les peaux sèches, assainir les peaux grasses et apaiser les peaux sensibles, stimuler le système immunitaire et prévenir les maladies, accélérer la cicatrisation et réduire les inflammations, soulager les douleurs, les maux de tête et les courbatures, atténuer les symptômes des affections courantes, comme le rhume ou le mal de mer, stimuler la circulation sanguine er augmenter l’énergie, calmer et apaiser pour améliorer la qualité du sommeil, réduire stress et anxiété, améliorer l’humeur et augmenter la confiance en soi.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir d’équipement particulier mais il faut prendre certaines précautions car elles sont très puissantes du fait de leur concentration :

Hormis la lavande et l’arbre à thé, n’appliquez pas une huile essentielle directement sur la peau, mais diluez-la dans une huile végétale.
Faites un test d’application dans le pli du coude pendant au moins 48H avant utilisation pure de l’huile essentielle.
Certaines huiles essentielles sont photo-sensibilisantes, ne vous exposez pas au soleil dans les 8/10h qui suivet l’application : Angélique, Bergamote, Céleri, Citron, Citron vert, Khella, Livèche, Mandarine, Orange, Orange sanguine, Pamplemousse, Tagète, Verveine odorante
Employez toujours le nombre de gouttes recommandé, utilisée à l’excès une huile peut avoir l’effet inverse
Ne pas appliquez sur les yeux, le contour de yeux ou les oreilles, en cas de contact appliquez abondamment de l’huile végétale pour nettoyer puis rincez à l’eau
Gardez hors de portée des enfants
– D’une manière générale, l’usage d’huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, les personnes hypersensibles ou présentant un cancer hormono-dépendant, et plus généralement celles ayant des problèmes de santé. Sauf avis médical, n’utilisez pas non plus d’huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans. Pour les enfants de plus de 3 ans, utilisez-les exclusivement sous contrôle médical.
– En cas d’allergies respiratoires ou d’asthme, évitez d’inhaler directement les diffusions d’huiles essentielles.
Pour tout traitement par voie orale les huiles essentielles doivent être diluées sur un support type huile alimentaire, miel, sucre ou comprimé neutre pour un usage par voie orale.Consultez un médecin pour toute indication thérapeutique.
En cas d’ingestion accidentelle, rincez la bouche avec une huile végétale alimentaire. Contactez immédiatement un centre antipoison et consultez un médecin.

En massage : En combinant toucher et odorat vos muscles se relâchent sous l’action apaisante, équilibrante et stimulante de l’essence. Ajouter 5 gouttes d’huile essentielles à 15 ml d’huile végétale d’amande douce, pour le visage et le corps. Pour un massage relaxant utilisez la lavande et le géranium, pour un massage tonifiant l’orange et la bergamote . 

Dans le bain : L’air humide du bain permet d’inhaler l’arôme, tandis que l’eau chaude adoucit la peau pour une meilleure absorption. Ne pas versez les huiles essentielles directement dans l’eau. Comptez 10 gouttes maximum selon les huiles essentielles, diluées dans 1 cuillerée à soupe de base neutre pour le bain, ou versez les gouttes sur des sels de bain avant de les jeter dans l’eau. Retrouvez dans cet article les bienfaits et utilisation des huiles essentielles dans le bain.

En inhalation: L’inhalation combat rhumes et grippes en dégageant les voies respiratoires. Elle assainit le teint en ouvrant les pores et en faisant ainsi disparaitre les impuretés.

Dans un bol d’eau bouillante ou un inhalateur pour rhumes, ajoutez 5 gouttes d’huile essentielle, penchez vous sur le bol yeux fermés la tête recouverte d’une serviette, pendant 5 mn à 10 mn, 1 à 2 fois par jour maximum. 

Le citron pour nettoyer la peau, la rose pour l’hydrater.

 Pour la sphère ORL, sinusite… : HE Eucalyptus radié, HE Pin sylvestre, HE Camomille romaine, HE Eucalyptus globulus

Pour des problèmes broncho-pulmonaires : HE sapin baumier ou alba, HE myrte (cinéol), HE Eucalyptus globulus, Attention en cas d’asthme et attentions aux huiles essentielles à phénols et à cétones.

Par évaporation ou diffusion : Vaporiser les huiles essentielles libère leur senteur et crée l’atmosphère qui vous convient. Versez quelques gouttes dans un bol d’eau chaude posé sur un radiateur ou utilisez un bruleur d’encens liquide pour évaporer l’eau et les huiles. Vous pouvez également investir dans un diffuseur ( on en trouve à tous les prix à partir de 19 €), 10 à 15 minutes de diffusion, 1 à 2 fois par jour suffisent. 

 Synergies pour diffusions et précautions d’emploi sur le site compagnie des sens.

Soins beauté visage et corps :

Voici quelques exemples d’huiles essentielles à intégrer dans votre routine de soins quotidien visage, corps et cheveux.Dosages préconisés : 0,1 à 3% dans les soins visage ( 1% pour une action cosmétique ( épiderme) 2 à 3 % pour une action dermo-cosmétique ( derme) et 0,5 à 5 % dans les soins du corps

L’utilisation des huiles essentielles pour ma peau

Peau normale : Bois de Hô, Géranium Rosat, Ylang Ylang, Lavande vraie

Peau mixte : Lavande vraie, Géranium Rosat, Romarin à Verbénone, Palmarosa, Petit grain Bigarade

Peau grasse et acnéique : Lavande vraie, Lavande Aspic, Tea-tree, Romarin à Verbénone, Géranium Rosat, Palmarosa, Niaouli, Ravintsara.

Peau sèche : Bois de Hô, Petitgrain Bigarade, Camomille Romaine, Hélichryse Italienne

Peau mature : Hélichryse Italienne, Ylang Ylang, Carotte, Petitgrain Bigarade, Bois de Hô, Romarin à Verbénone.

Peau sensible et réactive : Camomille Romaine, Hélichryse Italienne, Géranium Rosat, Lavande vraie, Petit grain Bigarade

Teint terne, couperose : Hélichryse Italienne, Ciste Ladanifère, Romarin à Verbénone, Carotte, Ylang Ylang

L’utilisation des huiles essentielles pour mes cheveux

Cheveux gras : Lavande fine, Citron, cèdre de l’Atlas, Laurier Noble, Pamplemousse, Tea-tree

Cheveux secs : Ylang Ylang, Géranium

Cheveux fins, mous et sans volume : Bois de Hô, Romarin à Cinéole

Cheveux frisés, crépus : Bois de Hô, Ylang Ylang, Citron, Géranium Rosat.

Chute de cheveux : Romarin à Verbénone, Cèdre de l’Atlas, Citron, Bay Saint Thomas, Nard, Pamplemousse, Sauge Sclarée, Ylang Ylang, Tea-Tree.

Pellicules et cuir chevelu irrité : Géranium Rosat, Laurier Noble, Palmarosa, Tea-Tree, Bay Saint Thomas, Lavande Vraie, Romarin à Verbénone.